mercredi 19 mars 2014

Faire ses semis: L'installation de base

Une installation pratique, performante et économique


Hé oui,  même si mère nature prends son temps pour nous annoncer le printemps, le temps des premier semis est bel et bien arrivé! 

Mais avant de vous lancer à corps perdu dans cette aventure, il est important de prendre le temps de bien vous installer et d'avoir un équipement adéquat entre les mains. Bien sûr, c'est toujours possible de faire des semis sur le rebord d'une fenêtre orientée plein-Sud, mais je dois dire que je ne crois pas que ce soit l'idéal. Premièrement, parce que le nombre d'heures d'ensoleillement y est limité à ce temps-ci de l'année et deuxièmement parce-que tôt ou tard, les plants se faisant de plus en plus gros (c'est l'objectif!), l'espace finira par manquer.

Ainsi, je recommande vivement d'aménager un espace réservé aux semis qui, tout dépendant de vos aspirations, sera plus ou moins grand.

Dans un premier temps, il vous faut une tablette, une étagère, une table même, pour y déposer vos plateaux à semis. Cette dernière doit être suffisamment grande pour accueillir vos plants jusqu'au moment de les sortir. Pour un seul plateau à semis de 36 cellules, il faudra prévoir un espace d'au moins 1 mètre carré rendu au mois de mai. De plus, puisque nous parlons ici d'une installation avec éclairage artificiel, il faudra compter suffisamment d'espace pour y suspendre une ou des rames de néons. Pas de place pour suspendre, les rames pourront être déposées sur des petits tréteaux fait maison, qui pourront être ajustés au fur et à mesure que les plants grandiront.

L'éclairage pourra être fourni par une (ou des) rame de néon standard, reliée à une minuterie réglée pour fournir 14 heures de lumière par jour. Hydro-Québec offre régulièrement des promotions sur les minuteries pour encourager à l'économie d'électricité; j'ai payé les miennes $5 après escompte et remboursement postal. Sinon, une minuterie pour lumières de Noël fera l'affaire. Pour ce qui est du choix des néons, il existe des néons spéciaux pour la croissance des plantes (Gro-Lux et Vita-Life), mais je ne suis pas certaine que c'est ce que j'ai en ce moment. En fait, j'ai probablement un mélange de Gro-Lux et de cool white (avec dominance cool white) qui, selon mes succès de l'an dernier, font très bien le travail. 

L'achat d'un tapis chauffant est, selon moi, une dépense nécessaire. J'en ai 2 et je ne m'en passerais pas, quoique je trouve qu'ils se vendent pas-mal trop cher aujourd'hui; plus de $10 d'augmentation en 10 ans, m'apparaît exagéré! Il faudra donc compter autour de $25 pour un seul tapis, sans compter qu'ils sont d'un format plus petit que jadis...ahhh! le bon vieux temps...

La suite: Des contenants pour tous les goûts


Aucun commentaire:

Publier un commentaire